Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Torgan's Greyhawk

... 25 ans d'aventures ...

Aventures fantastiques en Flanesses


Chapitre 11 - the gate of Firestorm Peak

Publié par Effendi sur Jun 19 2012, 13:15pm

Catégories : Effendi, Gramik, La compagnie du sifflet d'argent

Chapitre 11 - the gate of Firestorm Peak
28 Planting 587

La comète passe au dessus de la montagne. La porte s’ouvre, il est l’heure d’avancer vers l’aventure. On entre dans une salle ou Mohamed nous prévient qu’il y a une trappe piège au sol. Ca part bien. En face de nous des murs de 3 mètres de haut pour 10 mètres de plafond. Gramik commence à escalader. Il retombe violemment après avoir prit un coup de hache d’un géant. Merde, c’est super chiant des géants cachés derrière un mur de 3mètres. Je fais voler Gramik qui porte Kalil pour qu’il lance une boule de feu. En fait, quand ils décollent, un énorme pilier de feu s’abat sur eux. Kalil en tombe inconscient. Gramik me fait passer, et je deviens invisible juste après avoir prit un autre pilier de feu. On passe tous par dessus les murs. On avance et on voit des nains ; Un d’eux me rappelle un compagnon d’aventure de ma mère, mais avec le visage déformé. Puis, plusieurs nains grandissent jusqu’à faire près de 4 mètres de haut et nous foncent dessus comme si c’était nous les monstres. Je reste devant Mohamed pour le protéger des éventuels agresseurs à coups de haches. Tran tombe. Les guerriers étant en train de prendre cher, j’entreprends de devenir utile et incante un éclair. A la place, la magie entropique préfère faire grossir ma tête. Merde. Un nain géant s’approche de moi et de Mohamed. Je vais lui donner un coup de hache. Je vois Gramik tomber, juste avant de l’imiter.

On se remet petit à petit.

06 Flocktime 587

On est tous prêts à repartir, et on repart. Il nous reste 23 jours pour explorer les lieux. Environ 65 cm après notre départ, Mohamed nous dit qu’il y a une trappe. On saute et on continu l’exploration. Au bout du couloir, un mur. Je l’ouvre avec un sort idoine : la boule de feu. On arrive dans des grottes naturelles. Albor nous dit qu’il y a un piège pas loin, pendant que Gramik récupère un anneau magique. NB : Il doit en avoir au moins un à chaque doigt. On trouve une veine de minerai translucide, qui à du être exploité il y a un certain temps. On continu la visite par le massacre de chauves souris. Des vers géants en profitent aussi pour nous attaquer ; ils paralysent : Albor, Kalil, Tran et Mohamed. En fait j’ai pas très peur étant donné que je suis protégé contre le paralysie. Je les casse, et une heure après, les autres se dé paralysent. On croise des scorpions géants qui périssent tous dans une boule de feu. Gramik va récupérer un sifflet magique qui était connement posé au fond de la salle.

Chapitre 11 - the gate of Firestorm Peak
07 Flocktime 587

on arrive dans une petite salle, le nain en tête. Quand Gramik s’approche, des formes fantomatiques en sorte et se ruent vers nous. Gramik et Albor se retrouvent en face des choses. Kalil lance deux boules de feu. Ce qui a pour effet de na laisser plus qu’un seul monstre en vie que Gramik tue, et aussi de tuer Albor. On l’enterre et on repart. Dans une petite salle circulaire, un squelette sort du mur. Valentina, Kalil et Mohamed disparaissent. Gramik MASSACRE le squelette. Les 3 autres reviennent avec Kalil dans le comas et nous racontent des conneries qui ne valent pas la peine d’être écrites. On repart en portant Kalil et on entre dans une vaste salle avec des squelettes géants avec un cœur rouge dans la poitrine. Je leur lance une boule de feu. Apparemment, ça ne semble pas les affecter. Par contre, ils nous lance eux aussi des boules de feu. On fuit. Le corps de Kalil n’est plus qu’un pas de cendres. Mouaip.

08 Flocktime 587

On décide de descendre par l’escalier. C’est en fait un piège qui tombe dans un lac. On arrive dans une salle, ou des duergars auparavant invisibles apparaissent en même temps qu’on prend des coups de haches. Eux aussi font près de 4 mètres. Je lance un éclair, et une fois de plus, je sent là magie m’échapper, et un énorme démon apparaît au milieu des nains. En fait, je modifie un peu l’espace temps pour ne pas avoir invoqué de démon, et il disparaît. Les autres finissent les géants, et je soigne Tran qui est dans le comas. On attend qu’il se rétablisse un peu (il n’accepte que très rarement les soins magiques). Puis on repart dans des mines. On croise des duergars en train de piocher, et on les laisse peinard. On arrive dans une salle avec un lac piégé au milieu et rien d’autre. on repart. On va camper un peu pour faire une sieste et se reposer un peu. Je dors dans la même tente que Mohamed, ce qui m’enchante moyennement. Je me réveille en sursaut. On voit 2 êtres avec des têtes de calmar qui approchent en tenant des drows prisonniers. On tue un des 2 calmars et l’autre disparaît. Sue les 2 elfes noir, un tombe mort, et l’autre se réveille. C’est une femelle, et je l’assomme. Valentina insiste pour tuer cet elfe noir, mais Gramik la défend et dit qu’un elfe est sympa et a le droit de vivre quelle que soit sa couleur. Si Gramik aime autant les elfes, je suppose qu’il doit y avoir du Zagyg la dessous. Bon on va laisser l’elfe noir attachée, lire ses intentions et en déduire un comportement vis à vis d’elle.

Chapitre 11 - the gate of Firestorm Peak
09 Flocktime 587

On interroge l’elfe noir. Elle est pas mal, pour une elfe noir. Elle dit qu’elle prie Ellistrae, qu’elle veut venir avec nous, et qu’elle peut lancer des sorts de soin. Elle se concentre pour créer un symbole sacré. Gramik part en premier. Quand il revient en courant et en hurlant qu’il y a du monde, je lance une boule de feu et on fonce dans le tas. Il y a un prêtre et 4 hommes qui disparaissent tous. Merde. L’elfe noire lance un sphère de ténèbres, et on se bat tous dans le noir. Je prends un pilier de feu sur la tête, et incante vite pour modifier le passé. En fait, j’ai superbement évité le pilier de feu. Le prêtre nous lance un silence et il a l’air tout content que ça ai marché. Je sort ma baguette de paralysie, et paralyse ce con de prêtre. Le nain et Tran massacrent les autres duergars. Je m’approche pour achever le prêtre quand il s’enfonce dans la pierre. Merde. On repart. Là, un mur de fer nous barre le passage. Mohamed le dispelle et on avance. Derrière, on retrouve le prêtre qui apparemment veut discuter. Gramik fonce. Quel nain ce con. Forcément, le prêtre se fond dans la pierre. On repart, et on passe par des cuisines ou des gobs s’activent.. on passe devant des prisons ou sont enfermés des gobelins. Valentina les libère. Devant nous, on trouve un mur. Derrière le prêtre nous parle. Il veut bien casser le mur pour qu’on puisse discuter. On est d’accord. On discute avec le prêtre, qui est d’accord pour ne plus nous chercher des noises. Il nous emmène même devant la chambre de Welfast, par laquelle il faut passer pour aller chez Madreus, le mage dont parlait le parchemin trouvé sur le cadavre à l’entrée. Il fait déguerpir un duergar, nous amène devant la chambre de Welfast, et repart. On fouille. On trouve plusieurs objets, dont un livre drow. On glande et j’identifie quelques objets. Un livre Illithid qui permet de progresser en magie (je dis aux autres qu’il faudra que je l’identifie plus tard, au calme), une baguette de négation, et un baguette devant servir de clé.

10 Flocktime 587

On re part détruire Madreus, the alienist. On croise un nain qui garde des araignées. On lui demande ou on peut trouver Madreus, et il nous dit de continuer tout droit. On arrive dans une grande galerie souterraine, avec moult sorties. On arrive au centre de la pièce quand des créatures gigantesques, et des dizaines de petits monstres (96 exactement) foncent sur nous en hurlant. Je fais une boule de feu, puis me calme les autres étant au corps à corps. Il y a des cadavres partout, un des gros nains crache un truc verdâtre sur Gramik qui se tord de douleur. On l’opère à vif avec une dague, et on voit un espèce de ver vert monter vert sa tête. On le crame, faisant s’évanouir le nain de douleur. Il a l’air sauvé. On attend qu’il aille mieux. Il se réveille, on s’engueule et je lui met un coup de hache. Valentina nous séparent. Je na sais pas du tout ce qui s’est passé, mais ils m’énervent tous. D’ailleurs, on commencent tous en s’engueuler, et on part tous, chacun de son coté. Quelle bande de cons. Je me retrouve à avancer seul dans une grotte. Au fond, je trouve 2 cadavres, apparemment en train de se transformer en petites bêtes. Je leur pique une épée noire, et magique et repart. Elendel me suit. Conard. Je reviens vers les autres, et ils me font super chier, alors je repars. Mohamed me suit, et on arrive dans une petite salle avec environ 50 petites créatures. On se barre et je leur lance un éclair. On entend un cri au loin, qui ressemble fort a Elendel. Quel con ce con. Je vais voir Elendel, il est en sang et les autres sont là. Ils sont trop cons. On se repose et j’identifie l’épée noire, pendant qu’ils continuent à être con. Elle à l’air fun et s’appelle Blood Fear. Je vais dormir.

Chapitre 11 - the gate of Firestorm Peak
11 Flocktime 587

Réveil. Elendel prend l’épée noire, et on repart. On voit un tas de déchets, et Gramik et ses yeux bleus de nain nous disent que ça sent la magie en dessous. Des tentacules sortent des déchets et frappent le nain. Elendel se fait paralyser, et moi je prend des missiles magiques. On recule et Valentina me donne un coup de hache. Toujours aussi conne. Puis, elle se fait paralyser par le monstre. Je me barre bosser mes sorts dans la salle d’a coté, quand un monticule me crache un truc verdâtre à la face. Grouik. Je recule, puis, je fuis. En fait, on fuit tous. Bon, je reviens 1 heure plus tard avec Elendel et Tran histoire d’en découdre avec les monstres. Tran et Elendel se retrouvent paralysés et le monstre me crache un truc verdâtre qui m’atterrit dans l’épaule. Aie ! Les autres me charcute pour enlever le truc vert, et je tombe inconscient. Je rêve que je suis une gelée verte qui bouffe des cadavres. Mouaip. Je me réveille en sueur. Elendel vient me dire que le sale nain à disparut. Quel con. Puis, Gramik arrive. On se prépare à se reposer pour la nuit.

Au milieu de la nuit, un cri effroyable nous réveille. Un énorme monstre volant avec des tentacules et à moitié translucide est en train d’essayer de se nourrir de Valentina. Mon rayon paralysant lui passe à travers… Valentina, lui coupe une tentacule et il disparaît. On se rendort et je rêve encore que je suis un truc verdâtre se nourrissant de cadavres.

12 Flocktime 587

Au matin, on est tous en colère et de mauvaise humeur. Bon, on va aller s’occuper du gros pilier vert qui paralyse et crache de la gelée verte. On arrive discrètement, je lance une boule de feu et le problème est résolu. On va maintenant aller s’occuper du truc bizarre sous les débris qui tient des baguettes magiques avec ses tentacules. Je fais une boule de feu pour disperser les débris, et en dessous, on voit la bête qui avait attaquer Valentina cette nuit. Cette espèce de sphère à tentacules essaie de fuir. Trois trolls arrivent, sur lesquels les guerriers foncent. La bête à diminuer de taille et s’est cachée au fond de l’eau. Merde. Elle à des baguettes magiques. Je vais essayer de faire une rupture hasardeuse de Nahal, en espérant faire un éclair de puissance triplée. Je libère la magie entropique. Raté. Je réessaie. Raté. Je réessaie. Et ca marche ! Une énorme explosion ; tout tremble, et la bête est grillée puis enterrée sous les rochers qui s’écroulent. Bizarrement, tous les autres du groupe ont le hoquet. Gramik vient me dire qu’il à communiqué avec un champignon qui parle avec des spores et qu’il sait ou aller pour voir Madreus. Le nain serait-il utile ?

Avant, on va dormir.

Chapitre 11 - the gate of Firestorm Peak
13 Flocktime 587

On repart sans Tran. On entre dans une énorme salle bizarroïde qui sent fortement la magie. Au fond de la pièce, il y a un gros mur vert avec des tentacules. Dedans, une femme qui ressemble à ma mère jeune. Merde. Ca sent le piège. D’ailleurs, Valentina me dit que c’est maléfique. Ma mère pleure. C’est très bizarre. Mohamed se concentre et annihile le mur. Des dizaines de corps humanoïdes tombent, dont ma mère. Elle vit. Mohamed me dit qu’elle est folle. Valentina la porte et on repart. On entre dans une salle ou des petits blobs noirs nagent dans des flaques. Plus loin, on croise plein de petits poulpes bizarres qui jouent dans les flaques d’eau. On avance. On suit les flaques d’eau. On arrive dans une salle ronde avec 4 piliers, et au centre une statue faite de pierre bleue et représentant des nuages. Normal. La salle d’après est pareil avec une statue d’arbre. On trouve aussi, cachée dans un coin, une petite statue de dragon magique. Cool, on ramasse. On arrive en face d’une grande porte de pierre noire. Gramik la touche et recule prestement (pour un nain). Il dit avoir ressentit une sensation bizarre. Mohamed ouvre. C’est une grande salle occupée par des duergars qui semblent hostiles. Je lance une toile d’araignée pendant que Gramik et Tran découpent se qui ont réussi à éviter ma toile. Des duergars, des champignons et des trucs qui crachent des vers entrent. On parlemente, et on les suit. Ils nous emmène dans une salle bizarre avec au centre une grosse sphère avec 3 trous sur laquelle tombe la lumière de la comète. Elendel met les 3 baguettes récupérées dans le truc et rentre en transe. La porte s’ouvre sur 2 personnes qui rentrent en incantant. Tous le monde se trouve ralentit sauf moi. Mais bon, je prends 2 éclairs et tombe.

Je me réveille. Ma hache n’est plus la. Merde. C’était bien ça. Gramik me dit qu’il ne voit plus la magie. Fais chier. Ellendel et Mohamed sont morts . Et encore merde. Il paraîtrait que la ou on se trouve, le temps passe plus vite. Il faut bouger. On doit être le 22. Je récupère une corne de licorne permettant de se téléporter, et servant aussi de dague et de protection. Cool. On ressort le 23 Flocktime 586. Il faudra revenir dans 15 ans.

28 Flocktime 587

On arrive chez Tor. Je lui demande de soigner ma mère il le fait. On bouffe avec Tor et Tahar.

Archives