Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Torgan's Greyhawk

... 25 ans d'aventures ...

Aventures fantastiques en Flanesses


Chapitre 48 — état des lieux

Publié par Effendi sur Sep 24 2012, 12:56pm

Catégories : effendi, gramik, la compagnie du sifflet d'argent

Chapitre 48 — état des lieux

18 Reaping 592

C’est environ 6 heures du mat quand on arrive à Greyhawk, a cause des sorts de sieste…On va glander aujourd’hui et on repartira demain à 5: Gramik le pas très beau , ni très malin, Tahar je fais n’importe quoi, Bovalil, le truc qui ne reflète même pas la magie (????), Jah et son baton de soins, et moi.

19 Reaping 592

On passe par la pliure. Je me lance mes sorts, et une fois de plus l’entropie se libère. Tous mes chers coéquipiers se mettent à expulser de la fumée par les oreilles. Comme ils sont ridicules.

On continu à avancer. On arrive à l’entrée d’une énoeme salle entourée de statues de nain de6 mètres de haut, et avec au bout de la salle une ENORME statue de nain faisant plus de 10 mètres. On voit ça de loin car c’est piégé magiquement. Une zone piégée et magique nous barre le passage sur toute la largeur. J’avance en vol, et mon vol cesse et je tombe dans la zone magique. Ca fait rien. Cool.

J’avance , et 3 mètres devant moi, une autre bande magique. Gramik fait un passwall et contourne le premier piège. Les autres passent par la et me rejoigne. Je passe sue le second piège et ca fait rien. Je le dit au autres. Gramik passe, mais devient aveugle. Rigolo. Tahar passe aussi en faisant un saut périlleux, mais ca ne l’empêche pas de devenir aveugle. Il reculent tous les 2 pour se faire soigner par Jah le laid et son baton. on recule un petit peu.

Gramik sort le poeme que nous avait raconté le vieux nain, et il passe la première bande piégée après avoir fait un petit feu. Puis il passe la seconde en disant une connerie à propos des nains.

Chapitre 48 — état des lieux

On arrive devant une dernière bande piégée ou Gramik nous dit que pour passer il faut laisser la nos intention belliqueuses... Mouaip. Il met sa hache dans le dos et passe. Des qu’il passe, sa hache s’envole et commence à lui frapper dessus. J’incante, mais fait un hiatus qui a pour effet de faire fuir le nain à l’aute bout de la salle. Il se cache derrière une statue. La hache continu à lui frapper dessus. Je re-incante, et fait un autre hiatus. Merde.

On se retrouve quelques minutes auparavant, alors que le nain est en train de ranger sa hache pour passer. Excellent. Le nain me doit la vie une fois de plus. Je lui dit de poser sa hache, que ce serait plus sage. Il le fait et passe avec Tahar. Ils avancent et on les voit disparaitre dans un passage secret au fond de la pièce. Nous, on reste avec nos armes derrière cette sale bande piégée.

J’essaie de passer en oiseau, mais ma dague et mon baton se désolidarisent de moi, et commencent à me frapper. Merde. Bovalil frappe sur ma dague, et la brise en 2. Aie.. Puis, les 2 bouts de la dague se mettent à voler et a me latter. Merde. Je suis encore en train de me demander que faire quand mes armes retombent au sol. Ouf.

Je sors mon cheval et il refuse de passer sur le plan éthére. Merde. Bon, je vais rejoindre Tahar et Gramik en laissant mon baton ici. Je les retrouve dans un petit couloir entouré de statues de nains et de cruptes ou reposent des nains. On commence à chercher un passage secret en suivant les instructions pourries du poeme, et on en trouve un.

On prend se passage, puis un petit escalier qui descend. La, le passage tourne à droite, et sur le coté du mur se trouvent des statues de nains à l’air menacant. Ca sent le piège. Tahar essaie de passer et effectivement, une statue se met à bouger et Tahar prend un pain qui le renvoie à nos pieds, KO.

Bovalil nous explique que d’après le poeme il faut passer sans regrets , et il passe l’air de rien. Bien sur, il prend lui aussi un énorme pain. C’est rigolo. On envoie l’oiseau d’argent, mais il prend lui aussi un pain s’écrase au sol, et la statue s’acharne dessus. Merde. Quand elle se remet en place, les restes de l’oiseau ne sont plus magiques. Merde. L’oiseau. Merde.

Chapitre 48 — état des lieux

Tahar, toujours téméraire, nous explique calmement qu’il faut montrer du respect à la statue, ce qu’il fait en glorifiant Dumathoin, le gardien des secrets sous la montagne. Puis il commence à passer, serein et prend un autre énorme coup de statue. Bovalil ressort, prend ses armes et les redéposent sans regrets, fait une prière à Dumathoin , entoure une gemme de boue et passe. Les statues ne réagissent pas. Quoi ?? On fait tous pareil… On passe. Cool.

On arrive dans une immense forge avec un puits de lave, et une enclume fortement magique. Gramik prend mon petit marteau et cogne sur l’enclume qui émet un son clair. La, un nain blancheatre apparement sans poids approche. Il nous demande se qu’on fout la. On lui explique. Lui nous dit que c’est Tairdo qui a exterminé les nains. On discute un peu, et on repart.

On va essayer de retrouver ses sales illthids pour leur apprendre a vivre. On se rend à la salle avec la fissure qui suinte, c’est à dire la ou on les a trouvé la première fois. Personne. On continu et on arrive sur un barrage qui effleure à peine l’eau, quelques centimètres au dessus. J’avance en volant avec Drizinil et elle me dit qu’elle sent le mal, sous l’eau. Hé hé hé, ca doit être des trolls aquatiques. J’envoie un éclair sur ces bêtes et me dirige en volant au dessus du barrage, au cas ou, quand je sens mon esprit s’ouvrir et... je tombe. Merde.

Je me réveille, je suis sur le barrage en train de cracher de l’eau, a coté de Sylviane. Drizinil nous ramène un cadavre d’illithid, les 2 autres on fuient. Mouaip. On lance des milliards de sorts sur Gramik qui va latter les trolls sous l’eau. Malgré sa répugnance en entrer dans le liquide. Il nous ramène les bouts de trolls, qu’on fait bruler.

20 Reaping 592

Repos, glande et élévage de gamins.

Chapitre 48 — état des lieux

26 Reaping 592

Jah communie. Pour tuer l’abomination, il faut la latter sur son plan puis répandre dessus de l’eau bénite + de la poussière de fer ou de la poussière de l’amulette. Pour ouvrir le portail, il faut le toucher avec une arme qui a tué un nain. La hache par exemple.

27 Reaping 592

Il est l’heure d’aller débarrasser l’univers de cette pas belle abomination. On fait une pliure devant le portail. On sort de la salle pendant que le nain touche le portail avec la hache. Le portail s’ouvre sans effets secondaires . Cool. On passe.

On se retrouve dans une caverne ou flotte une brume violette, ce qui bien entendu ne me dit rien qui vaille. On avance et un géant énorme avec 3 bras nous jette un rocher à la gueule. Drizinil et Tahar foncent au contact alors que Gramik jette sa hache. Tahar prend un coup de géant, et s’écrase conte le mur. Son stoneskin n’a pas l’air efficace. Au moment ou le géant tombe, l’apparition apparait à coté du nain, semblant sortie du mur. Les guerriers foncent dessus, je recule.

Je fais une rupture, qui fait rien. L’abomination semble n’avoir aucun problème pour mordre le nain et Bovalil qui se tordent dans tous les sens, tout en blémissant. La lutte continu, et même moi je prends mon baton pour aller leur donner un coup de main. La bête à l’air mal, et elle disparait dans le sol. Les guerriers s’acharnent, et la latte plus vite qu’elle ne régénère. J’arrive et répand de l’eau bénite et de la limaille de fer dessus. Ce qui a pour effet de la faire se consumer, ainsi que son amulette.

Les âmes des nain tués par l’abomination sont libérées et fuient par le portail. Excellent. Puis , la grotte commence à se désagréger , on plonge par le portail. Et , pliure à Dyvers, ma maison. Je vais seul en Ulek voir ma bonne amie Sigrida. J'arrive, elle est en train de discuter un problème de vaches avec 2 de ses sujets. Je leur donne 50 PO, et explique à Sigrida ce qui s’est passé. Elle me dit qu’elle à encore 2 parchemins de restitution , et elle me les donne. Merci.

Je reviens a Dyvers. La , on discute tous ensemble, et on décide de doner un parchemin à Tahar et un à Gramik. On fera sa demain. C’est bizarre, il me semble que Gramik à l’air plus petit que d’habitude, et il a les cheveux et la barbe plus noirs. Mouaip. Sylviane le suit en oiseau. Le soir, il va voir Drizinil, et ils discutent d’un truc qu’ils veulent apparement garder pour eux, sans nous mettre au courant. Mouaip.

La nuit, je vais dans la chambre du nain, je lis son alignement NB, ca a pas changer, puis au cas ou, je lui lance un charme-nain. Plus tard, on se retrouve nous tous assis , dans une toge blanche. Est ce un rêve ?? Devant nous , un trone, avec un grand nain: Moradin. Il nous dit que Gramik est le nouveau Roi nain de Radr Undar et qu’on doit rester avec lui pour redonner vie à la citadelle et pour créer des relations amicales entre les nain et les elfes. On rêve qu’on visite la forterresse en vol, super vite, avec les passages secrets qui s’ouvrent devant nous. Moradin nous dit que Dii Rinka, la divinité des derows ne doit pas nous aimer.

Archives