Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Torgan's Greyhawk

... 25 ans d'aventures ...

Aventures fantastiques en Flanesses


Le journal d'Inwind d'Ismaël - chapitre 5

Publié par Torgan sur Dec 16 2012, 13:32pm

Catégories : inwing d'ismael, hommlet, nulb, temple du mal elementaire, verbobonc

Le journal d'Inwind d'Ismaël - chapitre 5

5 Brewfest 5039

Ce matin, quand nous nous levons, nous découvrons nos hôtes morts et leurs enfants enlevés. Mon dieu, quel horrible spectacle ! Ils se sont fait attaquer par des gobelins.

Nous proposons aux villageois de traquer ces ignobles monstres. Ils semblerait que les enfants aient été emmenés dans un ancien tumulus gardé par deux orcs. Nous décidons d’aller le chercher. Nous tuons les deux gardes grâce à la toute puissante magie de Boccob. Nous entrons, mais la peur nous envahi et personnellement, je serais pour faire demi-tour. Mais mes amis ne sont pas de cet avis, et nous décidons de monter un traquenard.

Les gobs arrivent. Ils sont très nombreux, mais nous les mettons en fuite. Nous sommes courageux et la vision des paysans morts nous rend puissants. Je fais des merveilles. Et nous mettons les monstres en déroute. Après moultes explorations, nous retrouvons les enfants.

Nous sommes maintenant soumis à une épreuve :

Le journal d'Inwind d'Ismaël - chapitre 5

Finalement, tous ensembles, nous résolvons l’enigme et ouvrons la grosse porte de pierre. Mais il faut ramener les enfants !!! Je les ramène avec Belgor le guerrier. Nous leur donnons de l’argent (mais pas l’or !) afin d’élever les enfants. Les paysans nous accueillent et nous disent qu’on sera toujours les bienvenus à Lyrnos, leur village. Nous nous décidons à explorer le coin. Nous, non, Feyn, descends vers le sous-sol. L’atmosphère est stressante, l’air est sec et la poussière est… Non !… AAAAAaaaahhhh ! L’escalier se dérobe.

Je dois me dévoiler à cet instant pour sauver mes amis, même si je n’ai toujours pas confiance en Calédor.

Finalement, nous décidons de tenter de dormir dehors et par dans cet immonde tombeau. Mais après réflexion, nous restons. Les morts-vivants de l’entrée ne nous mettent guêre en confiance. Detect Magic sur l’épée, la dague et la fiole. Les deux derniers sont magiques. La fiole est d’un blanc laiteux.

1 Brightleaf 5039

Nous retournons en arrière, les pièges sont facilement oubliés. Dehors, il fait beau. Cette fois, c’est Noivellan qui pose l’enigme : en voici le texte :

Signe de festivité pour certains,
Chacun préfère me voire de loin,
Car lorsqu’on me voit approcher,
Il est trop tard pour regretter.

Le journal d'Inwind d'Ismaël - chapitre 5

Maintenant, je me rappelle que je n’ai jamais nommé mes nouveaux amis. Lormir, le prêtre de Pelor, Belgor le guerrier, Feyn mon élève barde, Rolon le druide, Calédor le voleur et Noivellan la soit-disant barde (mais bien sûr magicienne). A notre retour, les villageois nous ont préparé une fête. Belgor boit plus qu’il n’aurait dû.

2 Brightleaf 5039

Rolon, ce matin, fait le con avec Toby, le chien. Il fait toujours beau, mais le vent souffle. Il ne se passe rien sinon la rencontre de deux cavaliers visiblement presseés.

Archives