Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Torgan's Greyhawk

... 25 ans d'aventures ...

Aventures fantastiques en Flanesses


Le journal de Crysto Telskié - Chapitre 10

Publié par Baccs sur Nov 29 2012, 14:01pm

Catégories : crysto telskie, la complainte de melinda, melinda, perrenland

Le journal de Crysto Telskié - Chapitre 10

Le tombeau de Shining Sword

Sur cette colline se trouve un tumulus, dont la porte est garnie d’un symbole de Pélor et il est inscrit au-dessus : « Ci gît Tomas Shennen connu aussi sous le nom de Shining Sword. Que la paix repose sur le monde » !

Ronnin tente tout un tas de manœuvres les plus étranges les unes que les autres mais n’arrive pas à ouvrir la porte. Il faudra attendre 3 heures pour que Morganthe pense à prendre le médaillon et faire se refléter le soleil sur le symbole de soleil de la porte…

Un escalier descend, légèrement éclairé, avec des fresques de Pélor partout. Un énorme bloc de pierre tombe dans le couloir, mais nous arrivons à l’éviter. Au bout, une pièce mieux éclairée nous fait face. En son milieu se trouve un diamant qui réfléchi la lumière qui vient du mur. Un squelette surgit alors d’un tas d’os, se fait tourner par Monmirell mais revient à la charge jusqu’à passer devant le rayon de lumière… Il s’écroule alors d’un bloc.

Ronnin et Monmirell rentrent alors dans la pièce et certains rayons les touchent. Monmirell à l’air perdu, Ronnin se dirige vers le diamant. Lune essaie de l’en empêcher mais touche un rayon et suit Ronnin. Puis Morganthe et Tirar essaient aussi mais obtiennent le même résultat. Monmirell, sortie de sa transe et revenu d’investiguer vient me dire que dans une des pièces adjacentes se trouve une statue en position de bras de fer. Monmirell a essayé de faire bouger le bras mais ne la pas déplacé d’un millimètre. En essayant d’aller voir, je me fais toucher par un rayon et vais aussitôt me confesser.

Le journal de Crysto Telskié - Chapitre 10

Je me lève, je suis paisible… La statue n’est plus dans la salle. L’autre salle à l’air plus sombre. On franchit la salle de la statue pour tomber dans une salle un peu plus grande où il y a semble t’il des rayons qui guérissent. Mais il y a aussi un monstre qui surgit, avec une carapace et 2 antennes et qui se dirige vers nous. Un monstre de mousse apparaît à son tour et va tuer le premier. Au bout de la pièce se trouvent 2 portes, une lumineuse et une obscure. Ronnin, Monmirell et moi on se dirige vers la première tandis que Morganthe se dirige vers l’autre. Alors que Lune essaie de l’en empêcher, un monstre surgit pour bloquer le passage à Lune, laissant ainsi Morganthe entrer.

Dans notre pièce à nous se trouvent un cercueil de pierre et dans un coin un squelette avec une épée assez ouvragée dans la cage thoracique. Ronnin marque un temps de pause avant de rentrer. Dans le cercueil il y a un corps avec un heaume, une armure et une épée banale. Le squelette disparaît dans un nuage vert. Ronnin parle de mauvais présage, qu’une voix lui disait de ne pas sortir l’épée pour pas qu’il n’y ait un regain du mal, mais après la disparition du squelette, une autre voix semble lui avoir dit que de toute façon il était trop tard. Morganthe sort de l’autre pièce avec des sales yeux et un bâton noir tout en nous disant de partir ! Elle contrôle apparemment la forme et nous répète de partir. Alors Ronnin prend l’épée (Shining Sword). Un gobelin avec des canines apparaît, c’est un vampire ! Il semble que Morganthe le contrôle aussi mais elle n’a pas l’air de pouvoir tenir longtemps. Quant à moi, je ne demande pas mon reste et prends mes jambes à mon coup. Je ne suis pas arrivé jusqu’ici pour me faire manger par un gobelin vampire ou que sais je !

Tirar et Monmirell ressortent à leur tour puis Lune qui nous explique que dans la salle des lumières, les forces des ténèbres ne peuvent pas passer. Ronnin ne veut absolument pas que le bâton noir (sûrement celui que recherchent tous les orques) et son porteur sortent. Morganthe est auréolée de ténèbres.

Le journal de Crysto Telskié - Chapitre 10

Alors que la nuit tombe, un nuage sort du tombeau suivit par un autre nuage, vert celui là (le vampire). Puis peu après une femme sort à son tour qui ressemble étrangement à Lancyne… Elle dit être Ezabel Shennen, arrière arrière-grand-mère de Ronnin. Elle a aussi des canines mais ne sent pas le mal d’après Ronnin. Elle nous confirme que ce que l’on vient de faire est fâcheux, mais nous raconte ce qui s’est passé : l’aïeul de Ronnin a défait Iggwilv qui avait le bâton. Un gobelin shaman s’est emparé du bâton, est devenu vampire et a décidé de rallier tous les gobelins de la forêt de Vesve. Tomas en a fait une quête personnelle et est allé occire l’armée. Son épée le protégeait de la plupart des coups, même de ceux du gobelin vampire. Il tua ce dernier en lui plantant la lame dans le corps mais au même moment, il fût touché par le bâton ce qui le changea en vampire. Comprenant que le seul moyen pour que le vampire gobelin ne régénère pas était de laisser son épée planter dans ce dernier, il le fit. Mais étant vampire Tomas eut les pires soucis à résister à l’attrait des ténèbres. Il tua d’ailleurs un paladin de Pélor pour faire croire à sa mort. Maintenant Ezabel et lui luttent pour ne pas sombrer, mais celui qui tire les ficelles, un elfe au service de Iuz, Cévil, veut faire une cérémonie pour corrompre totalement Tomas. Mais pour ce faire, il a besoin de tuer un des membres de sa famille, Lancyne !!! Cette cérémonie doit avoir lieue au solstice d’hiver au château de Tomas, là où est retenue Lancyne (qui, Elhona merci, n’est pas vampire). Le moment venu, Ezabel nous montrera une entrée secrète pour rentrer. Elle ne nous conseille pas de rester, d’autant que Soul Eater (le bâton) est libéré et pourrait vouloir se venger. Elle nous donne rendez-vous au début de la Read Fest et s’en va.

On retourne dans le cercueil, Ronnin récupère la chevalière et se rend compte que sous l’armure, le corps du paladin tué par Tomas est conservé. Alors nous l’enterrons avant de repartir.

Sur la route, une créature ailée d’une grande beauté s’approche et me dit qu’elle nous remercie de la part de sa maîtresse, qu’elle n’a plus rien à faire à Mélinda.

Troubles à Schwartzenbruin

On arrive à Mélinda le 13 Ready Reat. Il s’avère qu’un paysan arrivé là pendant les fêtes a été retrouvé mort le lendemain du jour où nous sommes partis et que sa femme n’a plus été revue. A part ça je retrouve Valy et Pierre. Pierre me dit que ses contacts avec Schwartzenbruin sont rompus (notamment avec Arinko, le chef de la sécurité, avec qui il s’échangeait des messages via pigeon voyageur). Du coup on va aller voir là-bas ce qui se passe…

Archives