Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Torgan's Greyhawk

... 25 ans d'aventures ...

Aventures fantastiques en Flanesses


Le journal de Crysto Telskié — chapitre 3

Publié par Baccs sur Oct 24 2012, 13:37pm

Catégories : la complainte de melinda, melinda, crysto telskie, perrenland

Le journal de Crysto Telskié — chapitre 3

L’aventure continue

On a pu repartir le lendemain, lorsque je fus remis. Ronnin tient absolument à arriver à la Lance du Soleil avant le solstice. Heureusement, quelques jours de beau temps nous permettent d’avancer un peu plus rapidement avant le retour de la tempête de neige. Cela fait 3 jours que nous cherchons cette montagne, sans succès. Les tours de gardes sont de plus en plus dur, on les passe à masser les chevaux et nos pieds engourdis… Plus que 2 jours avant le solstice, il faut vraiment la trouver cette montagne, je ne tiens pas spécialement à mourir de froid dans ce coin reculé du Perrenland !

En plus tout le monde commence à faire des rêves ces derniers temps : on voit le soleil derrière la montagne, puis un grand éclair et une épée qui se dessine dessus.

Le journal de Crysto Telskié — chapitre 3

Mayaheine

Finalement, on aperçoit la fameuse montagne tant recherchée le 4 Needfest au soir (veille du solstice)… On décide de camper là, car la vision qu’on a de la montagne est exactement celle de nos rêves. Une chose étonnante m’est arrivée, qui présageait s’il le fallait encore de l’étrangeté de la situation : je me suis endormi durant mon tour de garde, sans aucuns remords et après ce que j’ai compris tout le monde a bien dormi. D’ailleurs plus étonnant encore, le matin on s’est réveillés tous en même temps, juste au bon moment pour voir l’événement que nous attendions tous : une étoile grossît dans le ciel, se rapprochant en fait très vite de nous avant de venir frapper la montagne, l’illuminant de son éclat quelques temps. Bien décidés à savoir ce qui se passait réellement là-bas, on s’y rend.

C’est assez étrange aussi, mais cette même montagne était la moins enneigée de toute, maintenant que j’y repense. Alors que le soleil commençait à décliner vers l’horizon, nous arrivâmes enfin au sommet de la montagne. Là, on a pu suivre un chemin qui tournait et nous amena assez haut pour que l’on puisse voir le trou situé dans la montagne. Au centre même se trouvait un hémisphère de 2 mètres de diamètre faite d’or. Tout autour des traits d’or étaient comme graves dans la montagne. C’est alors qu’on s’aperçut que la sphère était couverte de craquelures et elle finit par s’ouvrir, découvrant une très belle femme dans son armure de plate semblant faite de lumière, posée comme endormie sur une sorte de dé géant.

Le journal de Crysto Telskié — chapitre 3

Elle bougea un peu puis fini par se redresser, étonnée. Au début elle ne semblait pas savoir qui elle était. On se présenta, juste au moment où le soleil disparaissait complètement et arrivait celui que je redoutais tant, le Balor. Tout cela semblait tellement irréel, comme si cela était orchestre depuis des milliers d’années. La créature de lumière réagit instantanément à cette menace, en protégeant la montagne (et nous avec) par un grand bouclier. Elle parti alors combattre le Balor, alors que celui ci ordonnait à deux de ses créatures (des cambions) de nous tuer. On s’en sorti tant bien que mal, et elle aussi, provocant chaque fois qu’elle touchait le Balor des blessures semblant faites de lumière pure. Finalement le Balor disparu, laissant enfin place au calme. Elle revînt alors nous parler.

Elle nous avoua s’appeler « Mayaheine (Note Du Baccs : pas de sang pas de haine, c’est le supplément week-end) », et être une paladine de Pelor. Elle nous expliquera aussi qu’elle avait déjà tué le Balor une fois, que c’était un être invoqué. Etonnamment quand elle regarda Myria, ces sourcils se froncèrent et son épée crépita. Monmirel lui demanda pourquoi mais elle refusa de répondre. Apres cela elle nous dit aller à Chendl, et nous proposa de nous téléporter où l’on souhaitait.

Etant donne que la menace constituée par le Balor semblait éloignée pour un certain temps après elle, nous choisissâmes de rentrer chez nous, mais en passant par la capitale, Schwartzenbruin, pour avertir le roi.

Miss 18/11/2012 21:30

C'est quoi Baccs?Merci
Miss

Archives